Réservez par téléphone au 04 90 22 78 34
Fermé le Dimanche soir, Lundi, Mardi. Ouvert du Mercredi au Samedi déjeuner et diner. Ouvert dimanche au déjeuner.
Réservez par téléphone au 04 90 22 78 34
Fermé le Dimanche soir, Lundi, Mardi. Ouvert du Mercredi au Samedi déjeuner et diner. Ouvert dimanche au déjeuner.
camille-lacome-chef-de-la-mere-germaine

Chef de cuisine
Camille Lacome

Le chef depuis ses plus jeunes années, Camille travaille auprès de chefs réputés, dans différentes régions de France où la diversité des cuisines se rejoint dans l’union du savoir-faire local avec la créativité. Il veut par-dessus tout partager sa vision d’une cuisine sincère, maîtrisée et ouverte à de nouveaux horizons.

Auprès de M. & Mme Rosier à Biarritz, Camille a immédiatement pris conscience que sa cuisine se nourrit des produits frais.

Aux côtés de ces deux chefs amoureux du Japon, il a par ailleurs acquis l’intime conviction que l’influence des cultures étrangères alimente l’audace et apporte un supplément d’âme dans le travail des produits locaux.

Par la suite, que ce soit à Brikéténia, chez Martin et David Ibarboure toujours dans le Pays Basque où chez M. Roure au neuvième Art à Lyon, Camille a retrouvé ces lignes directrices qu’il fera au gré des cartes. Toujours l’assiette obéira aux produits qui la composent.

Enfin, sous les ordres de M. Labbé à la Tour d’Argent, il a côtoyé une cuisine complexe, diverse qui lui fait découvrir de nombreuses associations de saveurs, abreuvant elles aussi un savoir-faire profond.

Pour sa première comme chef, Camille noue des liens avec un terroir foisonnant et une cuisine historique. Son amour du produit, la simplicité de sa cuisine et la finesse de son approche font découvrir ou redécouvrir à ses hôtes les saveurs de cette région.

Consulter la carte et les menus

Chef Pâtissière
Agathe Richou

Agathe a travaillé pour des tables où ses diverses rencontres ont forgé sa personnalité et son identité pâtissière. Elle aime jouer avec les recettes traditionnelles : surprendre en proposant des saveurs inattendues et en revisitant textures et structures.

C’est d’abord au Cayola auprès de M. Bonavita, que son attrait pour les pâtisseries et son envie de créer s’épanouit. Dans ce restaurant situé aux Sables d’Olonne elle apprend à maîtriser ses recettes qui constituent aujourd’hui le ferment de son travail.

Elle rejoindra par la suite le légendaire restaurant de la Tour d’Argent, dirigé par M. Labbé où elle s’initie à l’alliance de la tradition et de l’inventivité : souligner les saveurs des pâtisseries historiques devient pour elle une nécessité.

Après son passage au Clarence chez M. Pelé, Agathe découvre une pâtisserie tout à la fois minutieuse et rigoureuse. Cette approche nouvelle la séduit. Elle l’assimile dorénavant dans son travail du goût et met en avant ses créations dans un style épuré.

Pour son premier poste de chef pâtissière, quoi de plus naturel que le restaurant La Mère Germaine, dans une région généreuse en douceurs, elle se fera l’héritière d’une cuisine ancrée dans un patrimoine tout en émerveillant les gourmets par de gracieuses compositions familières et surprenantes.

agathe-richou-chef-patissiere-la-mere-germaine
la mere germaine en restaurant Provence