Réservez par téléphone au 04 90 22 78 34
Fermé le Dimanche soir, Lundi, Mardi. Ouvert du Mercredi au Samedi déjeuner et diner. Ouvert dimanche au déjeuner.
Réservez par téléphone au 04 90 22 78 34
Fermé le Dimanche soir, Lundi, Mardi. Ouvert du Mercredi au Samedi déjeuner et diner. Ouvert dimanche au déjeuner.

La Genèse
d’une institution

Quand Germaine Vion pose ses casseroles à Châteauneuf-du-Pape, nous sommes en 1922. Après de longues années passées dans les cuisines de la présidence de la République, elle donne un nouveau visage à sa carrière en rachetant l’hôtel Bellevue, créé au tout début du siècle. Sa forte personnalité, son talent aux fourneaux et ses relations parisiennes vont vite faire de cette maison une étape incontournable sur la route de la Provence.

mere-germaine-histoire-du-restaurant
la-mere-germaine-histoire

Jusqu’en 1958, de Mistinguett à Jean Gabin, de Fernandel à Gaby Morlay, une foule d’hôtes prestigieux honoreront ce lieu de leur présence. Car la maison a vite changé de nom pour devenir celle de cette cuisinière d’exception, La Mère Germaine.

Aujourd’hui,

Isabelle Strasser la nouvelle propriétaire de la Mère Germaine passionnée de vin et de gastronomie a entrepris l’entière rénovation du restaurant et de l’hôtel, tout en conservant l’âme de cette institution.

Pour l’épauler dans cette belle aventure, elle a choisi le chef de cuisine Camille Lacome qui au coté de grands chefs comme
Philippe Labbé à la Tour d’argent, Christophe Roure au 9ème Art à à Lyon, a affiné son savoir faire de cuisinier. Son amour du produit, la simplicité de sa cuisine et la finesse de son approche font découvrir ou redécouvrir à ses hôtes les saveurs de cette région.

Isabelle a aussi choisi une pâtissière de talent Agathe Richou, qui a travaillé au côté de Christophe Pelé, chef du restaurant le Clarence. Elle se fera l’héritière d’une cuisine ancrée dans un patrimoine tout en émerveillant les gourmets par de gracieuses compositions familières et surprenantes.

la mere germaine en restaurant Provence